Article paru dans Sud-Ouest
Publié le 19/03/2013 à 15h06 , modifié le 19/03/2013 à 16h01 par Jean-Charles Galiacy

© Photo Philippe Bataille

Après deux premiers ouvrages parus en mai 2012, la toute jeune maison d’édition « Le vent se lève » vient de sortir un troisième livre dans sa collection « Ô Rages! »

Il s’agit d’une conversation avec Jacques Prades, maître de conférences à l’université de Toulouse II, qui propose un plaidoyer pour une « coopérativisation intégrale. » « Comment résister au capitalisme : tous en coopératives ! », en est le titre.

La maison d’édition gersoise, basée à Aubiet, met particulièrement en lumière des résistants de l’ombre. En mai dernier, l’éditrice Catherine Heurteux Peyréga avait ainsi publié sa conversation avec Guy Pavan, figure de proue de la résistance des Molex. Des conversations avec un Robin des bois et un faucheur d’OGM doivent suivre.

Catherine Heurteux-Peyréga compte également se lancer dans une collection littéraire d’ici la fin de l’année ou en début d’année prochaine. Elle est actuellement à la recherche d’auteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *